Dyslexie, dysorthographie et dysphasie.


Votre enfant rencontre des difficultés dans son acquisition du langage, de la lecture ou de l’écriture. Peut-être souffre t-il d’un trouble d’apprentissage. les conseils d’Isabel Pérez, enseignante et conseillère pédagogique.

Que faire si votre enfant a des difficultés à lire, écrire ou à s’exprimer? Primo, l’entourer en formant une équipe avec enseignants et spécialistes. Dire à l’enfant qu’il n’est pas bête ou nul mais que ses problèmes sont dus à un trouble identifié. Ne pas polariser sur le problème et garder des activités extrascolaires. Mais d’abord. évidemment, identifier le trouble, Inventaire des trois problèmes en «dys».

La dyslexie

Qu’est-ce que c’est? Un trouble d’acquisition de la lecture qui entraîne une confusion des sons, une inversion des syllabes et des lettres. Il est d’origine neurobiologique, en l’absence de pathologie de la vue ou de l’ouïe. Cinq à dix pour cent des enfants en souffriraient.

Quels sont les signes observables? L’enfant a des difficultés à comprendre le sens des mots, à les retenir verbalement et par écrit. La lecture est très lente. Il y a confusion entre les sons écrits et entendus. Les textes et consignes sont mal compris, quelles que soient les matières. Les graphiques et les tableaux sont difficilement lisibles. Enfin, la mémoire auditive, visuelle ou de travail peut être déficiente.

Quand apparaissent ces signes? Dès l’apprentissage de la lecture, au début du premier cycle primaire. Attention, des confusions isolées de consonnes telles que p, b, q ou de sons comme «on» et «ou» sont habituelles à cet âge et ne constituent pas un signe de dyslexie.

Que faire? En parler avec l’enseignant. Faire un bilan logopédique, ophtalmique et éventuellement auprès d’une orthoptiste. Entreprendre des séances de logopédie, une spécialité qui traite les troubles du langage oral et écrit.

La dysorthographie

Qu’est-ce que c’est? Trouble d’acquisition des règles orthographiques souvent associé à la dyslexie. L’enfant fait des erreurs en copiant, il oublie ou segmente mal des mots, confond des syllabes, fait des erreurs d’accord et confond les homophones.

Quels sont les signes observables? Le langage écrit est mal élaboré, les fautes sont très nombreuses. Faire une dictée devient insurmontable. Attention, des oublis de s ou des fautes d’orthographe nombreuses ne sont pas des signes suffisants!

Quand apparaissent ces signes? En général, vers la fin du premier cycle primaire.

Que faire? En parler avec l’enseignante pour envisager de la logopédie.

La dysphasie

Qu’est-ce que c’est? C’est un trouble du développement du langage oral (chez un enfant qui ne souffre pas de déficience auditive et intellectuelle). Il touche deux à cinq pour-cent des enfants. La communication verbale apparaît comme une langue étrangère à l’enfant qui ne comprend pas ce qu’on lui dit et qui ne se fait pas comprendre. La structure du langage ne se développe pas de manière correcte.

Quels sont les signes observables? L’enfant peine à former des phrases, a peu de vocabulaire,il manque d’autonomie et a des difficultés à se concentrer…

Quand apparaissent les signes? Dès que l’enfant commence à parler, vers 2 ans.

Que faire? En parler avec le pédiatre qui orientera l’enfant vers un logopédiste et parfois un ergothérapeute pour travailler sur les organes phonatoires. Faire un bilan auditif.

Plus d’infos sur ces troubles

Association dyslexie suisse romande sur www.adsr.ch et sur www.dysphasie.ch

Une lecture pour en savoir plus

Isabelle Pérez, enseignante et conseillère pédagogique et créatrice d’IPcoaching, coaching et soutien scolaire, vient de publier Mon enfant réussit sa scolarité (éd. Favre), un guide pour aider les parents et les enfants à survivre aux devoirs et aux difficultés d’apprentissage. Une vraie bible!

Jennifer Segui, 9 septembre 2011

Source: Magazine Femina